Conduites narratives

1ère journée : Conduites narratives

 

 

Ces histoires qui nous façonnent

et qui s’engramment dans notre corps...

 

 

 

La narration d'une histoire alternative

permet au sujet de se reconnecter

avec ses puissances de vie.

 

 

Elle se construit à travers le dialogue entre le sujet et le Kinésiologue qui, mû par une curiosité bienveillante amène le sujet à décrire différentes voix jusque-là éteintes. 

 

Le tissage de cette nouvelle histoire se construit à travers le temps en reliant les paysages des intentions (aussi appelé paysage de l'identité) au paysage de l'action et à ce qu'il est convenu d'appeler le paysage de la relation et de la reconnaissance.

 

Durant cette formation, seront abordés et expérimentés les thèmes suivants :

  • Construire l’alliance thérapeutique
  • Apprendre à poser les questions qui activent les ressources 
  • Comment reconnait-on une bonne question ?
  • L’affutage des questions 
  • Reconnaître un blocage dissociatif 
  • Conversation en échafaudage

 

2ème journée : Dynamique corporelle & Kinésiologie

 

Parler du corps n’est jamais anodin, car il s’ensuit aussitôt toute une série de questions sans fin, du genre : de quel corps s’agit-il ? Du corps vivant ? Du corps érotique ? Du corps imaginaire ? Du corps symbolique ? Du corps mort ? Du corps absent ? 

 

Le phénomène psychosomatique se distingue de la maladie d’organe, répertoriée par les traités médicaux, dès lors que l’on introduit le psychisme comme facteur actif du processus.

Mais de quel psychisme s’agit-il ?

Si l’on dit psychisme, ne dit-on pas automatiquement langage ?

Quelle est alors l’articulation particulière du corporel et du langage qui se noue, soit dans la conversion, saut mystérieux du psychique dans le somatique, soit dans la somatisation ?

 

L’être est-il double : corps et pensée, soma et psyché, ou bien parlera-t-on d’un continuum ? Tout dépendra de la représentation de l’homme que l’on possède et cela n’est pas sans incidence sur l’attitude soignante ni sur l’appréhension de la vieillesse et de la mort que chacun peut avoir. Comment passer du corps que l’on a au corps que l’on est ?

 

Nous vous proposons un chemin à travers ce que l’on pourrait appeler nos 10 corps, 10 climats, et chaque corps est effectivement un certain climat dans lequel nous vivons et dans lequel nous nous identifions : corps de mémoires, corps d’appétit, corps de sensations, d’émotions de désirs… et ce corps est quelque fois un corps de souffrance, un corps victime.

Et toute la question est comment faire de ce corps victime un corps disciple qui à travers ce qui lui arrive, apprend, revient et découvre ce qu’il est.

Nous contacter

CFK Bordeaux

Centre de Formation en Kinésiologie à Bordeaux

 

06 45 66 05 95

contact@cfk-bordeaux.fr

 

Déclaration d'activité sous le N° 75331074333 auprès du Préfet de la Nouvelle Aquitaine.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© CFK Bordeaux - Centre de formation en kinésiologie Mentions légales