top of page
Search

Reconversion professionnelle : êtes-vous fait.e pour le métier de kinésiologie ?


Depuis la pandémie de Covid-19, nombreux sont ceux qui ont été amenés à repenser leur carrière et à envisager de nouvelles voies professionnelles. La crise sanitaire a suscité une réflexion profonde sur le sens donné à notre travail et à notre vie.

Dans ce contexte, beaucoup réfléchissent à une reconversion professionnelle orientée vers des

métiers du bien-être et la santé : thérapeute, naturopathe, sophrologue, ostéopathe ou encore… kinésiologue. Cependant, avant de vous jeter à l’eau, questionnez-vous : comment savoir si cette reconversion est faite pour vous ?


Dans cet article, nous explorons les motivations, les compétences nécessaires et les étapes pour entamer une reconversion réussie vers le métier de kinésiologue.

Kinésiologie et quête de sens


La kinésiologie attire de nombreuses personnes en quête de sens dans leur carrière professionnelle. Que ce soit pour échapper à la routine d'un emploi peu stimulant, pour répondre à un désir profond de contribuer au bien-être des autres, ou simplement pour embrasser une nouvelle passion, les motivations pour devenir kinésiologue sont diverses et personnelles. Certains sont inspirés par leur propre expérience positive avec un.e kinésiologue, d’autres sont attirés par la perspective d'une carrière axée sur le bien-être et la croissance personnelle.


Quelles sont les compétences nécessaires pour devenir kinésiologue ?

Devenir kinésiologue demande un ensemble de compétences techniques et relationnelles. Sur le plan technique, il est essentiel de maîtriser des outils tels que le test musculaire, la compréhension des principes énergétiques du corps et la correction des déséquilibres. Sur le plan relationnel, les kinésiologues doivent posséder des compétences en communication, en écoute active et en empathie, afin d'établir une relation de confiance avec leurs clients et les accompagner efficacement dans leur parcours de bien-être.



Les challenges et les opportunités d’une reconversion en kinésiologie :

Comme pour toute reconversion professionnelle, le passage vers le métier de kinésiologue vient avec son lot de défis. D’abord, ce métier invite à se former continuellement pour enrichir votre pratique par l’acquisition de nouvelles méthodes et compétences pour toujours mieux répondre aux besoins de vos consultants. Ensuite, ce métier implique des compétences commerciales dans l’objectif de trouver vos premiers clients pour vous faire une place dans ce marché relativement concurrentiel.


Cependant, pas de panique : cette reconversion professionnelle offre de belles opportunités, autant sur le plan personnel que professionnel. En embrassant une carrière centrée sur le bien-être, les kinésiologues peuvent s’épanouir au rythme de leur passion. En bonus, cette profession apporte une contribution significative à la vie d’autrui. La kinésiologie est la perspective pour vous d'un nouvel équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle.


Les étapes avant de débuter une reconversion vers la kinésiologie :

Si après lecture de cet article, vous avez le sentiment que le métier de kinésiologue est fait pour

vous, qu’attendez-vous pour vous lancer ? Nous sommes à votre disposition pour discuter de votre projet et vous accompagner dans votre reconversion professionnelle. Conscients que ce changement de vie implique du temps, de l’énergie et de l’argent, nous sommes là pour vous épauler dans cette transition.


N’hésitez pas à nous contacter, nous répondrons avec plaisir à vos questionnements !

Comments


bottom of page